Les tendances graphiques 2023-2024

Découvrez les tendances de graphisme qui ont fait 2023 et celles qui feront 2024 !

Amandine
December 22, 2023

Les tendances graphiques, comme les tendances mode, sont cycliques. Elles vont et viennent, partent et reviennent.

Nous avons interrogé nos designers pour obtenir leur point de vue d’experts sur la question et passer en revue les tendances qui ont fait 2023 et celles qui feront a priori 2024.

Que faut-il retenir des tendances graphiques 2023 ?

Si Maxime, lead-designer, avoue avoir détesté le neobrutalisme (le style graphique qui consiste à opter pour des couleurs saturées et à présenter des zones de texte et des iconographies très délimitées, avec des contours imposants et des ombres marquées), il s’accorde avec Lou, graphiste junior, pour applaudir le graphisme suisse qui a été très présent en 2023. Le graphisme suisse est un style qui lie minimalisme et géométrie. Il est reconnaissable par son usage majeur des typographies à fort caractère qui prennent une place importante dans les designs jusqu’à les rendre « froids ». À cet égard, Lou a d’ailleurs noté une recrudescence des photos négatives (en noir et blanc, donc) qui peuvent renforcer cet aspect de froideur.

Graphisme suisse, Powerpoint épuré
Exemple de graphisme suisse avec une typographie sérif

Pour Lou, cela se retranscrit aussi bien sur des présentations PPT que pour le web design, puisque tout comme les prez, les sites internet se sont épurés et se sont concentrés sur une simplicité d’éléments et le retour de typographies grasses et expérimentales, associées pour la plupart à des couleurs très voyantes et saturées, comme on a pu le voir lors de la refonte de Deezer dont la charte graphique est devenue très colorée et marquée par des typographies très imposantes. Pour Maxime, cette refonte est l’occasion de marquer plus fortement la transition graphique dans le digital de l’ancienne tendance des dégradés colorimétriques vers des couleurs saturées et la part belle au motion design. Matthieu, lead-designer, souligne également cet aspect en affirmant que les typographies animées qui vivent au travers du motion design se sont considérablement développées en 2023 et qu’il y a fort à parier que cela continue en 2024.

Face à cette nouvelle vague de tendances web design, Lou souligne également que 2023 fut une année riche en solutions d’éco-conception web utiles pour alléger au maximum les sites et leur faire dépenser moins de ressources. Les considérations écologiques ont donc même atteint le web en 2023 et on espère que cela sera également le cas pour 2024 !

Matthieu, qui s’intéresse énormément aux nouvelles techniques du web et du design, a également attiré notre attention sur LE sujet technologique de l’année : le développement et l’explosion des IAs dans tous les domaines. En effet, avec l’effervescence causée par Chat GPT, on ne peut qu’accuser le fait que les intelligences artificielles prennent désormais une place importante de la scène technologique et créative grâce à leurs fonctionnalités rédactionnelles et graphiques. La création de contenus photographiques et d’illustrations par des IAs comme Dall-E ou Midjourney est devenu un outil complémentaire à l’usage des designers : pour Matthieu, ces solutions ont de plus en plus de poids dans la société et l’univers graphique et les professionnels du secteur doivent apprendre à travailler de concert avec ces nouvelles méthodes, d’autant plus que leur usage est facilité grâce à leur implantation sur des outils essentiels tels qu’Adobe. Ces IAs permettent de créer des illustrations, des photos et même des courts-métrages qui sont des aides de taille pour nos graphistes.

Par ailleurs, l’autre tendance de graphisme relevée par Matthieu concerne la 3D qui prend de l’ampleur dans le milieu visuel et dans celui de la présentation. Les outils se simplifient, comme Spline, et la 3D devient maniable et gratuite pour un plus grand nombre d’utilisateurs. Puisqu’elle est compatible avec Powerpoint, nous l’utilisons nous aussi pour nos clients, chose que nous avons faite pour les demandes de Prada ou encore de Paco Rabanne, que nous avons accompagnés dans leur présentation-produits. Même Nike, dans ses communications au grand public, s’est emparé de cette tendance en sortant des communications liant illustrations et 3D.

La 3D en présentation permet d'apporter davantage de réalisme
La 3D en présentation permet d'apporter davantage de réalisme

À quoi s’attendre pour le graphisme en 2024 ?

Avant de s’avancer sur les suppositions de tendance, Lou a tenu à nous rappeler que « les tendances évoluent tout au long de l’année et parfois, on se dit qu’une nouveauté va être tendance et finalement, ce n’est pas du tout le cas. À l’inverse, on a parfois des surprises : certaines choses ne nous apparaissent pas du tout prometteuses, et pourtant, on le voit ensuite partout. », de ce fait, certaines attentes et expectatives de nos designers peuvent s’avérer non-concluantes au cours de l’année 2024.

Maxime et Matthieu s’accordent à dire que 2023 et 2024 vont se ressembler sur de nombreux points, notamment sur la poursuite de l’usage des IAs ou du design suisse, bien que Maxime souligne que ce dernier sera très certainement associé à des couleurs très saturées et des designs “playful” dotés de visuels plus gais et joueurs. À l’image de Deezer, les identités seront plus joyeuses et le motion design pourra permettre d’accentuer ce trait en animant les illustrations, par exemple, ou même les typographies. Matthieu insiste sur le fait que les visuels statiques ont lassé le public et que l’animation sera plus poussée à l’avenir afin de créer des univers plus réalistes et amusants.

Puisque les tendances sont un éternel recommencement, Matthieu a remarqué que le “rétro” était de plus en plus mis en avant depuis la fin d’année, notamment présent dans des mélanges d’illustrations et de 3D. Les entreprises cherchent davantage à avoir une mascotte ou à se représenter physiquement par un élément reconnaissable. Cela permet notamment aux entités d’humaniser leur identité visuelle. Nous n’échappons pas à cette règle !

mascotte visuelle mprez à tête du logo Powerpoint
Illustration de représentation de mprez, mascotte mprez

De la même façon, le skeuomorphisme si populaire au début des années 2000 (mais si, vous vous souvenez ! C’est ce type de design qui cherche à ressembler à la réalité et à en imiter les caractéristiques, comme l’icône de la calculatrice sur votre téléphone) revient aujourd’hui, supplantant les designs flat que l’on retrouvait partout ces derniers temps. On appelle aujourd’hui le skeuomorphisme le “neumorphisme” du fait du travail effectué pour adapter au mieux ce type graphique aux nouvelles d’exigences d’UI et d’UX design. On tente donc aujourd’hui de fusionner l'aspect tactile du skeuomorphisme avec des éléments numériques pour faciliter sa prise en main. Désormais, les UI designers cherchent à rendre à l’utilisateur cette sensation de cliquer sur quelque chose quand il sélectionne un élément, d’où un important travail d’ombres et de lumières.

Skeuomorphisme VS neumorphisme en design graphique, exemple de la calculatrice d'Apple
Skeuomorphisme VS neumorphisme

Lou complète ces prévisions en soulignant que l’éco-conception sera certainement toujours au cœur des considérations, permettant ainsi d’inviter les questions écologiques dans le développement des nouvelles technologies. Par ailleurs, elle estime que le brutalisme, style graphique présentant du grain et des effets de texture, sera très présent, ainsi que le noir et blanc qui permettra de jouer sur des images négatives dans les présentations et autres créations graphiques.

Les designs les plus attendus

Parmi toutes ces nouveautés à venir ou déjà mises en place, nos designers sont particulièrement attentifs à certaines d’entre elles et ont hâte de les utiliser au quotidien.

Lou est ravie du retour des grosses fonts et du minimalisme, d’autant plus que ceux-ci seront vraisemblablement appuyés par des couleurs plus vives qui exhausseront efficacement le message.

De la même façon, Maxime se réjouit de ce regain pour le design suisse accompagné de graphismes plus playful et dynamiques qui le rendront plus accessible au grand public.

Enfin, Matthieu a hâte de voir ce que 2024 réserve en termes de développement d’IAs de design et d’incrustration 3D pour le webdesign. Il souligne que cette technique fonctionnera davantage pour le webdesign que pour les présentations Powerpoint, car la qualité du rendu pourrait y être altérée.

Évolution des designs sérieux vers des designs graphiques playful et divertissants
Essor des designs playful et divertissants

On se dit à l’année prochaine ?

Une année qui se termine, c’est toujours beaucoup d’émotions. Heureusement, il y a fort à parier que l’année 2024 nous réserve de belles surprises et que les créations graphiques regorgeront d’inventivité !

Des questions demeurent ? Vous voulez allez plus loin dans l’exploration du monde de la présentation visuelle ? Nous sommes là pour vous aider ! Alors n’hésitez plus et contactez-nous !

À bientôt chez les rois de la prez 👑

  • 2023, année du graphisme suisse, du neobrutalisme, du motion design, de la 3D et des IAs. 
  • 2024, année du graphisme suisse X playful design, de l'éco-conception et du neumorphisme. 
  • Le graphisme, c'est tendance, en 2024 ! ;-)

nos derniers articles

Étude de cas

Les enjeux et les tendances de la communication interne

Les enjeux et les tendances de la communication interne : regards croisés avec Assaël Adary, co-fondateur du cabinet d'étude Occurrence
Outils et logiciels de présentation

PowerPoint interactif, le meilleur outil pour des présentations professionnelles

Qu'est-ce qu'un diaporama interactif, comment rendre une présentation PowerPoint interactive ? Transformez vos ppt en sites web.
Étude de cas

Financement startup : Tout savoir sur la chaîne de financement

Vous êtes une start-up en recherche de financements ? Revenons sur la chaîne de financement en compagnie de Benjamin Bréhin, délégué général chez France Angels.